Les 1001 vies de Kujata

Les 1001 vies de Kujata

Dream Gates

Dream Gates

Logo-Dream-Gates.pngDream Gates est un jeu de rôle chaotique et épique où l'on incarne des voyageurs oniriques.

Mais qu'est ce qu'un voyageur onirique me demanderiez-vous ?

Hé bien, c'est quelqu'un qui voyage entre différents mondes avec un but pas forcément avouable. Celui-ci peut être : trouver/retrouver quelqu'un ou quelque-chose, fuir, piller des artefacts et des richesses, acquérir de la technologie, faire une quête, parce que l'on a un contrat, servir son dieu, retourner chez soi, etc.

 

Les mondes sont inspirés de toutes les oeuvres et peuvent donc être tout et n'importe quoi, comme une tortue géante se baladant entre les mondes, un monde de lave, ou encore notre monde mais à une époque différente... C'est vraiment le chaos le plus total.

 

Heureusement, les voyageurs oniriques possèdent un moyen de traverser ces mondes. Cela demande certaines compétences ainsi qu'un moyen de transport. Toutefois, cela peut être n'importe quoi : d'un pédalo à un croiseur interstellaire en passant par un bracelet. Certains étant un peu plus classes que d'autres mais un peu moins discret. Un pédalo au milieu d'un spatioport, c'est louche.

Un tel objet, même s'il peut paraitre simple en apparence, est d'une complexité de fonctionnement sans précédent et possède une aura d'étrangeté très prononcée. Mille et une légendes sont racontées à leurs sujets...

 

Les personnages joueurs sont une autre particularité de ce jeu. Ils peuvent être n'importe qui ou quoi, venant de n'importe quel monde et de n'importe quelle époque. Le joueur choisit et créait son monde, son espèce, ses pouvoirs, ses avantages et défauts. Ensuite il définit sa personnalité, ses buts et son histoire.

Cela donne très souvent des équipages de voyageurs oniriques assez variés, certains diraient chaotiques. Voir un gobelin et un protoss discuter de leur façon d'appréhender la technologie et de construire des machines est tout à fait possible (oui, c'est du vécu).

 

Heureusement pour eux, les êtres qui traversent la barrière onirique (ie : le multivers, les rêves, les mondes ou les dimensions) obtiennent une nouvelle  faculté. Il s'agit de pouvoir parler le langage "onirique", communément nommé "le rêve" et plus rarement celui du cauchemar. On raconte que cela permet de parler avec toutes les créatures capables de rêver. Les relations sociales entre un nuage et un poulpe ne sont donc pas limiter par la barrière du langage.



Mon avis :

Ce jeu permet au joueur d'incarner vraiment ce qu'il veut et de se fixer le but qu'il souhaite. Dans la grande majorité des cas, les seules limites seront que les personnages joueurs forment un groupe et soient d'une puissance égale. A savoir que dès la création de personnage, celle-ci reste largement au-dessus d'un humain normal.

Le maitre du jeu, selon son humeur et ses joueurs, peut faire à peu près n'importe quel genre de scénarii. Les mondes changeants entre les parties, l'ambiance est aussi très variable, les personnages aussi, tout cela donne un potentiel énorme à ce jeu.



Notes :

J'avais auparavant créé un jeu nommé TTT pour "Tout, Toutes, Tous". Sans rapport avec lui, j'ai créé ma propre évolution de ce jeu (2012), dont la base vient d'une campagne où j'ai été joueur et dont le créateur / MJ est Florian Z.

 

J'ai fabriqué la feuille de personnage durant la campagne test de Florian Z. Une bonne dizaine de versions différentes et quelques conseils de Luna (http://www.lunart.fr/) ont été nécessaire afin d'obtenir la première des versions ci-dessous. Par la suite, d'autres versions ont vues le jour, toujours dans le but de rendre le jeu plus simple à appréhender.

 

http://static.blog4ever.com/2012/04/684579/big_artfichier_684579_1365133_201210273802427.jpg
http://static.blog4ever.com/2012/04/684579/Dream_Gates_v5-1.png


05/11/2015
0 Poster un commentaire