Les 1001 vies de Kujata

Les 1001 vies de Kujata

Fal Wen Yavana Thol, Elfe grise d'Anoé

Fal Wen Yavana Thol

Anoé

Elfe grise, sorcière et diplomate de la famille Ela-Dren

 

 

Yavana est née d'un croisement tout sauf fortuit. Elle est la fière descendante de la lignée de Virvyn et de Toramino. Deux elfes élevés, voir révérés, en tant que héros dans la famille Thol.

Elle fait partie d'une lignée sélectionnée pour faire l'élite de la famille, ceux qui recevront peut être un jour le titre de Ela-Dren. La lignée allie l'intelligence avec une beauté diabolique triplée d'une puissance mystique exceptionnelle.
 

Yavana répond parfaitement aux attentes familiales. La famille Thol fait procéder à des tests de visions faon afin de vérifier si les enfants sont mages auxquels la très jeune Yavana a répondu positivement.

 

Après ce test préliminaire, déterminant quant à l'avenir de leurs enfants, la famille envoya Yavana dans une institution familiale pour les Wen : "ceux qui possèdent la force mystique".  Un lieu extrêmement privilégié où, dès leurs berceaux, il est inculqué à ces enfants qu'ils feront partie de l'élite, s'ils s'en montrent dignes. Tant qu'ils répondent positivement aux critères de l'excellence, ils vivent une vie de rêve, loin de la misère et des privations que peuvent connaître le peuple de Grom al Murfis.

 

Dans cette sorte d'école pour "surdoués", Yavana y reçoit une éducation largement au-dessus de la moyenne. Elle y côtoie aussi la magie et l'art du noble jeu qu'est la politique. Grâce à ses résultats très satisfaisants, l'école valorise et renforce son égo. Tout lui rappelle qu'elle n'est pas n'importe qui et qu'elle est destinée à de grandes choses.

 

En plus des cours, Yavana participe à des rituels destinés à fusionner avec les "esprits des ancêtres". Derrière ce nom se cache la conservation de la mémoire d'un très ancien elfe dans le corps jeune d'un enfant afin que son savoir ne se perde pas et que sa vie continue à travers lui : une sorte d'immortalité.

"Fal" est le prénom de celui qui partage le corps de Yavana avec l'esprit de cette dernière. Les souvenirs de Fal reviendront lentement au cours du premier siècle d'existence de la jeune elfe.

Cette tradition a été mise en place car la famille pensait que ça limiterait grandement les différences d'opinions en son sein et donc de conserver la ligne directrice telle que la concevait Virvyn. Cette action interprète pourtant grandement l'idéologie de celui-ci.

 

Durant ses quinze premières années, Yavana vécut cette vie, presque isolée du monde extérieur, à perfectionner ses talents. Elle dut ensuite travailler sur de nombreuses simulations magiques reconstituants différents moments intimes de la famille et agir comme si elle était le membre de la famille présent sur le moment. C'est seulement durant sa dix-huitième année qu'elle participa, en tant qu'assistante diplomate, à la politique de Grom.

 Il se révéla qu'elle avait un talent certain dans la manipulation, la récolte d'informations et la désinformation.

 

C'est donc naturellement qu'à ses dix huit ans elle fut envoyée en tant que "diplomate" dans les régions les plus développées dans la technologie magique et alien : la noeufologie. La famille va faire en sorte que le pharaon s'intéresse un peu plus à ses nouvelles technologies afin de moderniser la capitale. Son but est que Yavana prépare le terrain dans la capitale de Bolro afin d'améliorer les relations avec ce dernier tout en apprenant tout ce qui est possible sur ses technologies.

 



03/08/2016
0 Poster un commentaire