Les 1001 vies de Kujata

Les 1001 vies de Kujata

Famille Ela-Dren, Anoé

Famille Ela-Dren

Anoé

Les jeux politiques elfiques et le clan des elfes gris de Grom

 

 

 

La famille Ela-Dren est loin d'être une famille ordinaire. Avant la guerre de Wampas contre la Nécrose, les terres de Grom et de ses environs étaient dirigées indirectement par trois différentes races elfiques.

 

Chacune de ces races dirigeait, via différentes manipulations, les groupuscules claniques. Ils étaient composés unilatéralement soit d'Orcs, soit d'Humains, soit de Gobelins. Les autres espèces étant très minoritaires par comparaison.

 

Ces clans se disputaient les contrées de Grom. Chacune des races elfiques "guidait" un de ces clans afin de satisfaire son ambition politique.

 

Les elfes jouaient entre eux à aux échecs avec les trois autres races comme pions.

 

La vie elfique est une chose importante. Mise à par l'espèce des Huketins très respectée, les autres espèces ne vivent qu'une infime partie de l'âge des elfes. Le noble art du jeu politique elfique interdit d'agir directement contre ses frères elfes. Cela les obligent à passer par les autres espèces et de les utiliser afin d'arriver à ses fins.

 

Le famille des elfes noirs jouait les orcs à travers les riches plaines de Grom. Les elfes noirs étaient spécialisés dans l'assassinat et l'espionnage  des chefs de la race humaine et gobeline. Ils rapportaient les intensions des autres clans qui servaient leurs plans à leurs orcs afin de les guider là où ils souhaitaient qu'ils aillent. Les chefs orcs trop réticents à leurs messages avaient rapidement des soucis de santé.

 

Les elfes des bois s'occupent des gobelins. Ils étaient un groupe d'élite parmi les gobelins spécialisé dans la fonction d'éclaireur. Bien qu'ils ne participaient que très rarement au combat, ils étaient les sentinelles des gobelins, sachant toujours où le terrain était le plus propice. Ils utilisent leurs propres compétences d'éclaireurs pour guider la meute gobeline là où ils en avaient besoin.

 

La famille des elfes gris utilisait la parole, l'art de séduire et de convaincre  pour guider les Hommes. Les humains les considéraient comme des habiles conseillers privilégiés auxquels rien n'échappent. Très efficace dans le contre-espionnage, pour détecter les mensonges ou des attitudes suspectes d'éventuels traitres. Leur totale absence d'ambition aux places de dirigeants fit d'eux des alliés rêvés pour les humains avides de ces postes prestigieux. Les elfes gris étaient les sages précepteurs et conseillers des hommes et qui traversaient les générations humaines.

 

Ce jeu durait depuis aussi longtemps que la mémoire elfique pût s'en rappeler. Les légendes racontent qu'avant c'était la même chose mais juste à une échelle bien plus petite et avec de plus nombreuses familles elfiques et clans d'autres races.

 

Toutes choses ayant une fin, la guerre de Wampas perturba grandement ce cycle elfique.

L'arrivée de la nécrose fut une tragédie, pire encore dans les terres de Grom qui furent le lieu tristement privilégié du combat contre cette dernière.

Ce fut aussi l'époque où les trois clans elfiques se sont le plus exposer. Ils durent unir leurs forces et jouer sur le devant de la scène.

Ils utilisèrent en synergie les troupes des humains, orcs et gobelins dans cette guerre.

La mort régna en maitre durant tout le long de ce conflit et même la terre de Grom en garde encore le souvenir maudit.

Chaque clan elfique garde une profonde cicatrice à cause de cette guerre. Chacune de ses blessures est différente selon la famille.

 

Les forêts et les territoires des elfes des bois furent les premiers touchés par cette malédiction venue des cieux. La flore se transforma en désert, la faune en monstres. Ils furent obligés de s'exiler en abandonnant la très grande majorité de leurs gobelins à un triste sort.

 

Toutefois, la main mise des clans elfiques sur les autres espèces permis de croire en une reprise de la situation. Les pertes et la progression de la nécrose diminuèrent rapidement et une lueur d'espoir commença à renaitre.

 

Les elfes noirs et leurs orcs furent les suivants sur la liste des victimes. Ils y perdirent leurs territoires, leurs relations et leur vie. Ce fut les grands vaincus de cette guerre. A tel point que le clan disparu, les rares elfes noirs survivants rejoignirent les deux autres clans elfiques, soit dans la fuite, soit dans un combat presque perdu d'avance.

 

On dit "guerre" mais il faudrait plutôt parler de massacre et de trahison ! Le principal responsable de cette catastrophe ne fut pas la nécrose !

 

Les elfes gris se firent trahir par des humains. Un des derniers territoires fertiles de Grom allait se faire submerger par la nécrose. Une coalition entre des humains, des orcs et des elfes noirs eut lieu afin de la repousser. Ce fut la victoire ! Mais la force armée humaine venue du pays voisin, "Eline", profita de la situation pour annihiler les autres forces survivantes de la coalition et prendre possession du dernier territoire riche de Grom.

 

Une haine farouche, doublé e d'une volonté de vengeance reste à jamais présente dans le cœur des elfes des terres de Grom à l'encontre des humains d'Eline.

 

Cette défaite provoqua un chamboulement au sein de la famille des elfes gris. Le chaos aurait pu submerger la famille et provoquer la fin de ce clan. Heureusement, un elfe noir, un des premiers réofs, adopté depuis peu lors de l'effondrement de son ancien clan a pris les choses en main.

 

Cet elfe noir se nomme Ela Virvyn Dren. Il a retrouvé un descendant du roi de Grom parmi les hommes derrière qui il a réussit à unir les humains, les orcs et les gobelins en débâcle depuis la trahison d'Eline. Il eut l'intelligence de faire fit de sa volonté de vengeance contre ce pays pour se retourner contre la nécrose. A force d'intrigue et de bataille, il repoussa avec l'aide de toutes les espèces les forces de la nécrose. Un elfe gris le rejoignit, le plus puissant mage de son époque, Ab Toramino Ranx. A eux deux, ils invoquèrent une armée de gardiens divins pour les aider dans la bataille. On dit qu'ils découvrirent et utilisèrent les premières pierres loanes qu'ils enchantèrent pour vaincre dans leur affrontement. Un second espoir apparu alors.

 

Nul ne sait s'ils auraient réussit à vaincre. La famille des elfes gris disent que cela aurait juste pris un peu plus de temps. Néanmoins, l'arrivée des extra-terrestres permis un renversement des forces conséquent. La nécrose ne fit que reculer alors.

 

Virvyn sut utiliser cette arrivée miraculeuse astucieusement. Il en profita pour remettre les clans elfiques en arrière de la scène et remettre les base du jeu politique elfique dans l'ombre. Les victoires suivantes et précédentes furent alors octroyées au descendant du roi de Grom et à quelques réofs inconnus.

 

Cette guerre finie, il ne resta alors plus qu'un peuple pluri-espèces uni sous la bannière du roi humain déifié par tant de gloire. Du côté elfique, il ne resta plus qu'une seule famille dirigeant cette gouvernance dans l'ombre de cette incarnation de "dieu" sur Terre. Parallèlement à ce nouveau dieu, la famille Dren s'est beaucoup rapproché de la déesse scorpion Voréa avec qui Virvyn a beaucoup échangé durant cette guerre. Ce clan elfique n'a pas fait connaître leur nouvel allié au reste du monde, au contraire, c'est un atout caché.

 

La menace de la nécrose disparue, le clan usa alors de son pouvoir contre son ennemi intime : Eline.

 

Maintenant et usant de ses très bonnes relations avec le gouvernement de Grom, ils utilisèrent une grande partie de leurs ressources afin d'anéantir politiquement Eline.

 

Aujourd'hui, il n'y a pas un seul pays qui ne se méfie pas d'Eline. Ce dernier a de lui même fermé ses frontières à de nombreux pays. Il existe en lui une ségrégation immense envers toutes les autres races hormis les humains. Cette situation explosive ne peut guère durer plus longtemps et un des pays risque fort de déclarer la guerre à Eline à moins que ce ne soit celle-ci qui craque en premier. Dans un cas comme dans l'autre, Eline sera presque totalement seule contre le reste du monde en tant que menace commune.

 

La vengeance chez les elfes se mangent plus froid encore que chez les hommes et Eline va l'apprendre à ses dépends !

 

Concernant Virvyn et Toramino, ceux que l'on appelle communément dans la famille, le Héros et l'Archimage, des rumeurs murmurent qu'ils auraient réussit à transcender le temps et qu'ils seraient encore parmi nous aujourd'hui. Ils délivreraient leurs conseils aux plus nobles du clan et certains les auraient aperçus à travers les terres résolvant des problèmes de notre monde qui nous dépassent.



21/07/2016
0 Poster un commentaire