Les 1001 vies de Kujata

Les 1001 vies de Kujata

Kuja, l'Elu, de MMC

Kuja

Matérias, Mogs et Chocobos

L'Elu

Kuja-portrait.png

 "Il est né le divin enfant ! Enfin la prophétie de l'étoile a commencée ! Par cette journée, au zénith de l'astre solaire, lorsque trois lunes de notre planète sont alignées, l'enfant, à la fois bénit par la lumière du Soleil et l'ombre de tous les astres de notre Terre, est là ! Il est apparu !"

 

 

La Prophétie

 

C'était il y a seize ans, dans la salle du grand temple de Bahamut, lieu de pèlerinage de la religion de l'Ouroboros,  que le grand ordonnateur "Chris" déclara cette révélation légendaire... Celle du début de l'accomplissement de La prophétie !

 

L'origine de cette dernière s'est perdue mais quelqu'un d'important annonça une prophétie... Certains chuchotent que ce serait Bahamut lui même... Des hérétiques font plus mention d'un ancien grand ordonnateur soulard dans une taverne...

Ce qui est certain c'est que partout dans le monde, nombreuses sont les personnes qui attendent avec impatience son accomplissement...

 

Dans la maison de celui que l'on nommera "l'Elu", il y a seize ans, le jour de la révélation du grand ordonnateur Chris, son père et ses frères et sœurs sont prostrés dans les recoins de la pièce où sa mère vient d'accoucher.

Les yeux remplient d'effroi à la vision d'une dizaine de Sacrés-Soldats de l'Ouroboros venant de faire irruption dans la petite demeure de l'Elu.

Sa mère a, à peine, eu le temps de poser ses yeux sur son propre nouveau né que les pieux soldats forment les rangs entre elle, l'Elu et un des ordonnateurs de Bahamut nommé Guillaume. Ce dernier, protéger par les Sacrés-Soldats qui retiennent la famille de l'Elu, prend l'enfant dans ses bras et sort. Il tend alors ses mains, où reposent le bébé, au plus haut devant l'éclipse simultanée des lunes, et ce, jusqu'à ce que la lumière du Soleil revient, baignant l'Elu dans sa lumière.

 

Il s'ensuit une procession à travers tout le pays. Le jeune Elu est acclamé par tous les fervents croyants de Bahamut et de la Prophétie. Les cérémonies les plus grandioses de l'Histoire ont lieu à chaque ville, bourgade ou village où l'Elu fait grâce de son passage afin d'éclairer le peuple de l'accomplissement très proche de la prophétie tant attendue.

 

Les années passèrent, les festivités se succédèrent... Lors de sa cinquième année, un des ordonnateurs trouva dans la main de l'Elu une matéria. Après examen, il s'agissait d'une materia fusion. Le jeune garçon était non seulement un Elu mais aussi un Saint : une des rares personnes possédant le don inné d'une matéria.

C'est à partir de ce jour que les grandes lignes de la Prophétie se dessinèrent... Ils ne savaient pas comment, ils ne savaient pas précisément quand, mais ils savaient grâce à quelle faculté.

 

L'Elu avait donc le pouvoir de faire fusionner les pouvoirs de plusieurs matérias en un nouveau.

Toutefois, étant donné le nombre de matérias et le nombre de possibilité de fusion, savoir lequel serait la "clef" de la prophétie est légèrement ardue.

Un groupe de religieux mystiques travaillent sur la question depuis lors dans la cité des mille temples.

 

 

La cité des mille temples

 

Cette cité est le centre religieux des croyants du culte de l'Ouroboros dont le grand temple  trône tout en haut de la montagne sacrée. Celui-ci est baigné dans un rayon de lumière permanent qui serait, selon la légende, un des piliers du flux des âmes de la rivière de la vie.

Il est admis que c'est aussi cette énergie qui donne une vitalité et un climat majestueux à toute la région.

 

La ville s'est construite sur toute la montagne avec de très nombreux temples, chacun dédiés à un Saint de l'Ouroboros. De certains de ces Saints découlent parfois une religion, dite "mineure" par des ordonnateurs, voir appelée "hérétique" par quelques uns.

La cité est composée de plusieurs grands quartiers pouvant être séparés par de grands espaces verdoyants. De loin, on dirait presque que se sont plusieurs villages entourant une petite ville en haut de la montagne.

 

Une immense muraille entoure toute la montagne, elle aurait été créée par le premier Saint de la matéria Terre : Nérébe, et il est encore de nos jours entretenu par le Saint détenant ce pouvoir.

Dans cette cité, le calme des temples est compensé par les nombreux marchés aux articles mystiques et aux matérias. Principal lieu de récolte et de fabrication de l'éther, le marché prospère et l'on raconte qu'il existe une mafia de l'éther, dealant des produits aux multiples effets "bienfaiteurs" et bizarres. Toutefois, hormis ce "détail" malheureux, mais très lucratif pour la cité, il s'agit d'un lieu très sûr.

 

C'est ici que sont formés les Sacrés-Soldats, chacun d'entre eux est bénit par un Saint et leurs armes et armures possèdent alors les propriétés du Saint homme. Les officiers possèdent même un chocobo paré pour la bataille.

Il existe aussi de grandes universités et des centres de recherches mystiques, les bâtiments important sont toujours sous les ordres d'un Ordonnateur.

 

 

Le grand temple de Bahamut : siège de la religion de l'Ouroboros

 

Défiant toute concurrence par sa taille et sa splendeur, il n'est néanmoins pas une débauche de luxe comme on pourrait le voir dans certains châteaux.

Encerclé par de nombreuses colonnes, l'intérieur est composé de plusieurs pièces entourant une pièce gigantesque avec des milliers de tapis et de bancs de prières. Au fond de cette salle, baigné de la lumière sacré, se trouve une statue de Bahamut tenant dans ses pattes une gigantesque boule lumineuse où a l'air de se concentrer son énergie divine. De légers éclats rouges scintillent à l'intérieur. La légende dit que c'est le sang de Bahamut qui se matérialise en la matéria qui permettra à celui qui en est digne de l'invoquer.

 

C'est dans ce temple que vivent le grand Ordonnateur mais aussi l'Elu lorsque ce dernier n'est pas en pèlerinage.

Les pèlerins viennent recevoir la bénédiction de Bahamut, soit par l'Elu, soit par le grand Ordonnateur, tout en priant. Les offrandes et les dons sont déposés de manière élégante sur la statue elle-même et chacun y restera une semaine entière avant de libérer la place pour une nouvelle offrande. La statue a ainsi chaque jour une tenue différente. Il est commun et bien vu que les seigneurs viennent au moins une fois par an se recueillir dans ce temple.

 

 

Le pèlerinage de l'Elu : journal intime

 

Mes premières années en tant qu'Elu furent un voyage à travers le continent avec tout un cortège regroupant nourrices, serviteurs, sacrés soldats, ordonnateurs et fidèles.

Je n'étais pas vraiment conscient de ce qu'il se passait ou de ce que j'étais... Ou sensé représenter.

 

Lorsque je fus en âge de parler, certaines personnes déclaraient que Bahamut parlait à travers moi. C'était toujours dans des conditions particulières. Par exemple, lorsque je dormais, priais, ou encore lors de certains discours particulièrement, disons, "longs", pour être poli.

Pour ma part, je n'ai jamais eu cette impression. Depuis quelques temps, je me demande si ce ne sont pas des racontars faits par des ordonnateurs peu scrupuleux afin de justifier leurs exactions.

A mes doutes, ils me répondirent que vu que Bahamut prenait possession de ma voix, je ne contrôlais plus totalement et donc ma personnalité n'était plus consciente.

Je trouve tout de même que cela les arrangeait souvent...

 

Je reviendrai à cela.

 

Ma jeunesse a aussi été consacrée à un entrainement autant spirituel que physique.

Spirituel, afin de me rapprocher de Dieu et du chuchotement de la rivière de la Vie dont la lumière ressort de la montagne du grand temple de l'Ouroboros.

Physique, car je devais être prêt à défendre moi mais aussi les croyants des créatures monstrueuses rodant à travers le monde.

A ce sujet, le grand ordonnateur, Chris, m'a répondu :

" Si Bahamut permet leur existence, c'est car le monde n'est pas encore parfait parce que les Hommes ne sont pas encore prêts. Les monstres sont une épreuve où l'Homme doit prouver qu'il est prêt pour l'aboutissement de la Prophétie. L'accomplissement de cette dernière mènera le monde à un avenir meilleur où les monstres n'auront plus de raison d'être.

Tu te dois donc d'être prêt afin d'être digne de l'espoir que te porte le monde."

 

Lorsque je fus en âge de me battre, j'avais environs huit ans si je me souviens bien, le grand ordonnateur commença à me confier des missions durant mes pérégrinations à travers le monde.

 

La plupart portait sur la stabilité du monde : la concentration trop forte de monstres dans une région, une zone où ils sont nouvellement présents, montrer notre présence lors de succession de nouveaux dirigeants, surveiller les veines spirituelles notamment celle des racines de l'Arbre monde...

Mais des fois, celles-ci étaient plus, disons "personnelles" : lui rapporter si la nouvelle princesse de tel royaume était aussi "sexy" que les rumeurs racontent (avec si c'est le cas un tableau d'elle), jouer les entremetteurs entre des connaissances à lui grâce à une de mes "visions", lui rapporter des souvenirs ou des nouvelles de certaines personnes ou villes, ou au contraire, apporter des "cadeaux"...

 

A part moi, et parfois l'ordonnateur Guillaume, mon "responsable", personne n'était au courant de ses missions. A l'exception si cela pouvait être utile pour son accomplissement.

 

De ce que j'en sais, ce genre de missions de stabilité existent aussi pour quelques autres Saints et ordonnateurs.

En ce qui concernent les missions "personnelles", je ne crois pas qu'il y est d'autres "élus" pour celles-ci... Actuellement, je dois enquêter sur les étranges disparitions de hauts dirigeants.

 

Toutefois, certaines de ses missions, quelles qu'elles soient, ont quelques choses de bon : ce sont les rares moments où je peux être un peu seul, loin des regards de tout mon cortège et surtout de l'ordonnateur Guillaume !

A part lorsque je suis sous une "mission secrète du grand ordonnateur", impossible de faire un pas sans voir un de ses yeux ou une de ses oreilles se tendre vers ma personne. Lorsque ce n'est pas lui, c'est parce qu'il y a une dizaine de personnes en tout genre autour de moi, si ce n'est plus.

Je ne compte plus les souvenirs de frustrations que je possède. Même lorsque je crois être seul, je sens son œil inquisiteur roder derrière moi. Un vrai calvaire !

Dans de pareilles conditions, je n'ai jamais pu connaître quelconque intimité. Alors que ce ne sont pas les occasions qui auraient manqué. Arg !

 

Le pire dans tout ça, c'est que je n'ai personne avec qui en parler ! "L'Elu se doit être pur" comme il dirait. Alors que je suis constamment entouré par des dizaines de personnes, impossible de parler de ce genre de choses avec aucun d'entre eux sans "briser le mythe".

 

En parlant de ça, cela fait quelques semaines que j'ai remarqué quelques "grains de sables" dans la religion de l'Ouroboros.

Lors d'une excursion dans un village victime de bandits que nous avons alors chassé, j'en ai reconnu certains. Sur le coup, je ne me souvenais pas d'où. C'est alors que je surpris l'ordonnateur Guillaume parler à des membres du cortège et parmi eux se trouvait le bandit que j'avais reconnu. D'après le teneur de la conversation, il ne faisait presque aucun doute sur la combine utilisée : c'était un coup monté !

 

Je me suis alors rappelle de certaines "prédictions" que Bahamut aurait fait à travers moi sans que je m'en rende compte : des glissement de terrains, des attaques de monstres, une sécheresse... Coïncidences ? Dans le cortège on avait justement quelqu'un avec une matéria "terre", la venue du saint avec le pouvoir "appât ennemi", la matéria "feu"...

Même si je n'arrivais pas toujours à trouver la supercherie dans mes "prédictions", ce genre de hasards arrivait parfois.

 

Il y a une dizaine de jours, j'en ai fait référence à un autre ordonnateur, William, responsable d'une ville, il m'a lancé un regard bizarre, on aurait dit presque complice genre "je vois ou tu veux en venir petit malin" et m'a répondu que c'était sans doute du "surmenage". Il a alors demandé à voir Guillaume et lui a conseillé de m'accorder un moment de repos, seul.

Il n'y a pas spécialement prêté attention.

 

Depuis quelques jours je fais un cauchemar terrible. Toujours le même, une explosion de lumière titanesque, un grand bouleversement... Et puis, plus rien. A part la sensation que ça va être pour bientôt. De plus en plus proche... J'aurai même plusieurs fois crié dans mon sommeil.

Après en avoir parlé avec Guillaume, ce dernier hocha la tête et d'un air sûr de lui concéda à me donner une journée et nuit seul en dehors des gens du cortège.

J'ai essayé de lui dire ce que je pensais : que c'était une de mes prémonitions, toutefois, lui en doutait fortement et m'a répondu "En effet, une petite journée de repos vous fera du bien."

 



11/05/2016
0 Poster un commentaire