Les 1001 vies de Kujata

Les 1001 vies de Kujata

Keirne Muphistos, Troll des murmures, de Earthdawn

Keïrne Mûphistos

 

Earthdawn

 

Troll des murmures

 

Muphistos.png

 

Une réponse dans des maudites cavernes obscures

 

Quelques temps après la descente dans les tréfonds de la terre pour y fuir les horreurs sévissant au dehors, les puissants remarquèrent que tous leurs efforts n'étaient point suffisant pour vivre en sécurité contre cette menace. 

 

Les horreurs arrivaient à influencer et maudire la population malgré la présence de la puissante barrière mystique que les mages avaient dressée.

Il fallait trouver une solution pour lutter contre ces gens souillés par ces êtres malfaisants.

 

Les plus radicaux décidèrent qu'ils suffisaient de les tuer tous  ! Certains poussèrent la chose jusqu'à enfermer, voir exécuter silencieusement, des personnes simplement soupçonner de cette corruption horrifique.

 

Hélas, la paranoïa, la peur, le mécontentement au sein de la population augmenta jusqu'à devenir critique, ce qui fit le jeu des abominations et renforcèrent leur pouvoir.

 

La Fin n'était plus qu'une question de temps selon une partie des optimistes...

 

C'est alors que lors d'une réunion des chefs exceptionnelle où aucun des dirigeants n'avaient guère plus d'espoir, un seul d'entre eux leva la main à la terrible question  : "Est ce que quelqu'un a une solution  ?"

 

 

Naissance d'un sombre clan

 

C'était Yamaël Mûphistos, un troll des "plaines", si on peut user de ce terme dans ces grottes. Un vieux troll, un magicien, puissant, seule raison de sa présence ici. Mille rumeurs dérangeantes couraient à son sujet, à croire qu'il les colportait lui même. Il était vieux, sale, mais avait l’œil vif. Son sourire édenté et sa voix rauque et sifflante rajoutaient à cette réunion la sensation de pactiser avec la lie de la "société", si ça a encore un sens ici.

Toutefois, il n'était pas le diable, alors les chefs écoutèrent.

 

Il proposa de former un nouveau clan. Un clan assez hétéroclite qui ne serait pas basé sur l'espèce mais formé des proches des familles des maudits qui auraient assez de courage ou d'inconscience pour se battre contre les horreurs... En usant de pouvoirs similaires.

 

Il rassura les dirigeants en disant qu'il ne s'agissait pas de pactiser avec l'ennemi, ou de le dresser, méthode qu'il condamne pour leur dangerosité, mais de développer une discipline concurrente à leur pouvoir, avec les mêmes domaines magiques. Ceci afin de pouvoir lutter contre elle avec des armes similaires mais d'une nature différente.

 

Le but de ce clan serait de donner la possibilité de libérer les maudits sans les tuer mais en les purifiant autrement que par les flammes en supprimant les liens mystiques entre les horreurs et eux. Si cela s’avérait impossible de retracer le lien vers la créature afin de la traquer et de la tuer.

C'était une décision dangereuse mais les dirigeants étaient désespérés. Le débat dura des semaines entières avant que tous acceptèrent de donner leur accord à la création de ce clan, non sans grincer des dents.

 

 

Keïrne Mûphistos du clan des murmures

 

On dit que la simple présence d'un disciple du clan des murmures, encore plus un Mûphistos, suffit à faire taire les enfants pas sages et ferait trembler les horreurs.

 

Lorsqu'on croise un représentant des murmures, ce n'est pas bon signe. En effet, cela veut dire qu'un corrompu se trouve dans votre quartier... Un de vos voisins  ? Un de vos enfants  ? A moins que ce ne soit vous même  ? Qui sait  ? Lui.

 

Ce clan est craint, mais au moins autant respecté. Il est de coutume de s'incliner devant un de leur représentant en mission. Si vous êtes possédés, ce sont les seuls qui vous offriront une chance d'être libéré de la malédiction. S'ils jugent que vous avez dépassé ce stade, que vos dieux aient pitié de vous.

 

Fils et disciple de Yamaël Mûphistos, Keïrne est l'ombre exécutrice de son puissant patriarche. Il est caché dans une grande et lourde toge grise avec le symbole du clan  : une éclipse solaire stylisée. De celle-ci on peut deviner un troll des plaines avec deux grosses cornes qui dépassent de la capuche. Il est grand, malingre, des yeux brillants et perçants, quelques éclats trahissent la présence de piercing sur son visage illuminant par intermittence le sourire d'un chirurgien devant un patient criminel qui se demande s'il n'oublierait pas aujourd'hui le serment d’Hippocrate. Des mains sortent de son vêtement, menues, hirsutes avec des griffes plutôt que des ongles. Keïrne n'élève jamais la voix, elle est à la fois séductrice, grave, calme et chuchotante. Elle peut glacer le sang des coupables tout en pouvant rassurer les innocents. On entend que le jugement sera fait, il sera juste mais impitoyable. On sera pur, soigné ou... Il ne faut mieux pas trop y penser...

 

Keïrne est un jeune troll studieux, un intellectuel qui sait se servir des mots et de sa magie. Calme, posé et intimidant. Il est un enquêteur mystique, spécialisé envers les horreurs, et celui qui met en pratique les derniers sorts des recherches de son père et de ses acolytes. Selon ses rapports, un sortilège est soit à conserver, soit à améliorer, soit à abandonner suivant son utilité et son efficacité dans la lutte contre les horreurs.

 

Sa jeunesse a été particulière, son destin avait été tracé sans qu'on lui demande son avis depuis sa naissance. Il a été élevé par son père comme un successeur qui devra incarner la doctrine du clan des murmures  : "Sauver les victimes des horreurs et empêcher ces dernières de nuire."

 

La magie de prédilection de Keïrne est l'onirisme, le domaine des rêves et des cauchemars. Celui des cauchemars est très connu de la population alors que celui des rêves est presque inconnu. Pourtant ce dernier est capable d'apaiser et d'aider les victimes et leurs proches contre le désespoir et l’influence néfaste des horreurs. Celui des cauchemars est terrifiant. Le magicien des cauchemars peut détecter, lutter, traquer, exorciser les horreurs et leurs sortilèges et influences. Mais le sort le plus connu et redouter de la population est la capacité de matérialiser les cauchemars d'une personne. Ce sort regroupe deux capacités distinctes  : celui d'invoquer une créature cauchemardesque capable de se battre jusqu'à la mort pour son invocateur, l'autre, plus terrifiant encore, rend la corruption d'une horreur tangible. Les exécuteurs d'horreur doivent alors triompher de la matérialisation du sortilège ou de l'influence de l'abomination... Ou mourir en essayant. On dit que si la corruption est trop importante, c'est l’hôte tout entier qui devient un sbire, esclave et monstrueux, de l'horreur et seule la mort, de l'un ou de l'autre, pourra mettre fin à sa déchéance.

 

Des rumeurs racontent qu'il existerait au sein du clan des murmures une prison remplie de ses victimes dégénérées qui attendraient l’exécution de leur maître afin de redevenir ce qu'ils étaient avant...

 

Keïrne, tout comme chacun des membres du clan des murmures, possèdent de nombreux camarades et liens avec des réseaux d'espions, les ordres de combattants des horreurs, les défenseurs de la ville, les guildes de magiciens et son patriarche à sa place au sein du conseil des chefs.

 





07/08/2018
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour